en sa mémoire

Le mois dernier, j’ai parlé de l’importance à accorder aux bons souvenirs de votre compagnon. Vous rappeler les bons moments passés avec votre animal, peut aider à neutraliser la culpabilité et le chagrin qui accompagnent sa perte.

Une façon de vous aider à vous concentrer sur ces bons souvenirs, est de créer un mémorial en l’honneur de votre animal – un hommage ou un pense-bête qui vous permettra d’avoir accès et de vous concentrer sur ses souvenirs. Créer un tel hommage peut être un moyen très efficace de vous aider à faire face à votre deuil (bien qu’il puisse aussi engendrer quelques larmes !), et cela vous permettra d’avoir dans les années à venir un tendre souvenir de votre compagnon.

Il existe différents moyens de créer un mémorial. Voici quelques-uns des plus populaires :

  • Créer un hommage photo : L’une des façons consiste à choisir une photo particulièrement réussie, de la faire joliment encadrer, et de la placer dans un endroit où elle vous procurera le plus de réconfort. Une autre façon est de réunir un ensemble de photos représentatives de votre animal – c’est à dire au cours d’activités variées et à des âges différents – est d’en faire une collection ou un collage. Par exemple, vous pouvez acheter des cadres-photos spéciaux préconçus pour 20 photos (ou peut-être même plus), qui constituent une bien belle façon d’exposer votre collection. Vous pouvez alors encadrer joliment la collection de photos, et ainsi la préserver.

puce fleurs

  • Faire peindre un portrait : beaucoup d’artistes peintres animaliers proposent leur service dans les revues animalières ; vous pouvez aussi peut-être en trouver un sur les pages jaunes de l’annuaire (ou sur Internet, rubrique « portrait d’animaux ».) Ces artistes travaillent en général à partir d’une photo (car il est difficile de convaincre un animal de poser). Tout ce que vous avez à faire est de trouver une photo de bonne qualité de votre compagnon (de préférence une photo où l’on voit bien sa tête), et de l’envoyer ou de l’apporter à l’artiste peintre. Beaucoup de personnes préfèrent le portrait qui est une œuvre d’art originale à une photo, pour rendre hommage à leur animal.

puce fleurs

  • Utiliser vos talents manuels pour créer un hommage : Si vous aimez une forme particulière d’art ou de travaux manuels, utilisez la pour faire un mémorial à votre animal. Par exemple j’ai utilisé des sets de broderie dont les ouvrages ressemblaient à mes animaux pour leur rendre hommage. Vous pouvez aussi trouver des services qui sont en mesure de transférer la photo de votre animal sur un canevas de broderie ou de créer un canevas à partir d’une photo. Si vous avez le coup pour la peinture sur céramique ou la poterie, faites une statue peinte de votre animal.

puce fleurs

  • Rendre un hommage écrit. Un hommage écrit peut être de différentes formes : un poème sur ou à votre animal, une lettre adressée à votre animal (ou même une lettre que vous aurait adressée votre animal), l’histoire de sa vie ou n’importe quoi d’autre qui vous apparaisse comme un bon moyen d’exprimer vos sentiments ou vos souvenirs. Ce peut être aussi un projet familial, chacun apportant sa contribution, le tout assemblé en un seul volume, pouvant être consulté par tous.

Avec les techniques d’imprimerie actuelles, vous pouvez même avoir un vrai livre original incluant hommages écrits et photos. La façon la plus simple de le faire est de mettre vos écrits sur ordinateur au format désiré (en choisissant la police de caractère, la couleur, le format…. ) Faites scanner ou scannez vous-même vos photos favorites, si vous avez un scanner. Vous pouvez disposer votre texte et vos travaux graphiques en utilisant un simple programme de traitement de texte, (comme MS Word) ou bien imprimer les photos et les textes et les assembler à la main. Votre livre pourra alors être reproduit et relié dans une imprimerie ou une boutique de photocopies. Ceci vous coûtera quelques dollars mais c’est une bien belle façon de faire des copies pour les membres de la famille.

Un mot de mise en garde toutefois, concernant les hommages écrits : bien que ce soit une façon merveilleuse de faire votre travail de deuil et de rendre hommage à votre animal, n’attendez pas que les personnes en dehors de votre cercle familial et de vos amis soient sérieusement intéressées par vos écrits. Ne soyez pas tenté par exemple d'envoyer l’histoire de la vie de votre animal à votre magazine animalier préféré. Ces magazines reçoivent des centaines de demandes identiques chaque année et ne sont pas en mesure de les utiliser. Peu importe combien votre animal était merveilleux et spécial à vos yeux, et bien qu’il soit cependant vraiment « unique », cela ne veut pas dire que l’histoire de sa vie est « publiable » !

puce fleurs

  • Rendre un hommage sur Internet. Certains sites offrent ce service gratuitement. Vous en trouverez certains sur mon site Internet http://www.tipsforwriters.com/petloss.html (en anglais). Parce que beaucoup de sites offrent ce service gratuitement, je ne vous recommande pas de payer pour ça –à moins que le service soit sponsorisé par une organisation valable et que votre contribution soit versée directement à cette organisation. Beaucoup de site vous laisse également envoyer une photo de votre compagnon.

puce fleurs

  • Planter un arbre. Une société appelée Treegivers propose de planter un arbre au nom de votre animal, dans l’Etat de votre choix. Ou bien plantez en souvenir un arbre ou une plante dans votre propre jardin. Le service des espaces verts peut aussi vous autoriser à planter un arbre dans un des parcs de la ville, en mémoire de votre animal.

puce fleurs

  • Obtenir une urne spéciale pour les cendres de votre animal. Si vous avez choisi la crémation pour votre animal, vous avez peut-être envie de conserver ses cendres dans une urne décorée. Aujourd’hui on peut en trouver tout un assortiment sur le marché. Elles sont en bois fins, en vitraux, métaux brillants ou épousent même la forme de races spécifiques. Je crois même qu’il existe une compagnie qui met les cendres de votre animal à l’intérieur d’une statue. Pour trouver les sociétés qui vendent ses urnes, regardez les petites annonces de la plupart des magasines animaliers.

puce fleurs

  • Contribuer à une organisation de protection animale. Souvent les refuges animaliers fournissent une plaque ou un pavé au nom de votre animal pour une donation minimale. Par exemple quand la « humane society » d’Olympia, Etat de Washington, a déménagé, elle a proposé des plaques de cuivre qui ont été utilisées pour border les murs de l’entrée principale ; en échange d’une donation, on pouvait avoir le nom de son animal et un message gravé sur la plaque. Mais ceci ne se limite pas à des organisations de protection animale. Lorsque la bibliothèque de San Carlos, Californie, a ouvert ses nouvelles installations, elle a proposé des dallages sur lesquels on pouvait graver un message et beaucoup d’hommage à des animaux sont devenus partie intégrante de la structure.

puce fleurs

  • Faire un don pour la recherche : si votre animal est mort d’une maladie particulière, il y a peut-être un organisme qui fait des recherches sur les traitements. Un don à cette organisation peut aider les autres animaux (et leurs propriétaires) dans le futur.

puce fleurs

  • Acheter un article de mémorial : croyez le ou pas mais je me suis rendue compte que les achats étaient vraiment thérapeutiques. J’ai encore une statue imitation bronze (c’est vraiment du plâtre mais elle ressemble à du bronze) que j’ai achetée il y a 15 ans lors de la mort d’un chat bien-aimé. Le chat était noir alors j’ai recherché un magasin ayant des objets en rapport avec les chats et j’ai acheté tout ce que je trouvais ayant pour motif un chat noir.

puce fleurs

Voici quelques idées des visiteurs précédents de mon site « Pet Loss Support Page » :

  • Mettre la photo de votre animal sur une boîte dont les parois peuvent contenir des photos et mettez dans la boîte quelques trésors de votre compagnon comme son collier ou une mèche de poils.
  • Placez une stèle en hommage à votre animal dans votre jardin même si vous n’avez pas enterré votre animal chez vous.
  • Pour vous aider dans votre travail de deuil, gardez un journal dans lequel vous inscrivez l’histoire de la vie de votre animal.
  • Construisez votre propre site web en l’honneur de votre compagnon.
  • Mettez une statue spéciale (pas nécessairement un article funéraire) dans un endroit du jardin que votre animal affectionnait particulièrement. (par exemple une statue d’animal, d’ange, de St François…)

Si vous avez d’autres idées, faites-les-moi partager et je les publierai dans mes prochaines colonnes.

Ce que je vous déconseille est de faire de votre mémorial un lieu saint. Je suis consciente que certaines personnes affectionnent les lieux saints mais à mon avis, cela tend à garder l’esprit et le cœur concentré sur la mort et la perte et pas sur la vie, l’amour et le souvenir. Votre compagnon faisait partie de votre vie et cet hommage devrait aussi faire partie de votre vie, et non être un rappel permanent de sa mort.

barre fleurs bleues

Texte de Moira Allen
Copyright © Moira Anderson Allen
Tous droits réservés.

Traduit avec son aimable autorisation

[Retour au sommaire]

Traductions
Copyright © 2001/2004
Laurence Bonnefous-Roustan
Tous droits réservés