Commentaires de personnes touchées


Coquelicots

Envie de musique? Cliquez!

Les commentaires suivants sont les propres mots de certains participants au groupe de soutien de « Legacies of love » depuis 1986. Un grand merci à ces personnes merveilleuses qui ont accepté d’offrir une partie de leur histoire de deuil, en vue d’aider le reste d’entre nous.

Choses aidantes que les autres ont dites ou faites lors de la perte de mon animal

Ce que j’ai ressenti

Un étranger qui dit "vous avez ma plus profonde sympathie."

Soulagement, quelqu’un qui me comprend

"je suis désolé(e)"

Compréhension

Mon ami(e) était présente lors de l’euthanasie de mon chien. Plus tard, elle a demandé si ça allait. Peu après elle m’a préparé quelque chose pour dîner.

Affection et respect

On m’a demandé de lire le poème que j’avais écrit pour mon chien, dans le groupe de méditation

Que le groupe s’intéressait à moi et se sentait concerné par ma perte.

Le personnel d’un centre de réhabilitation voisin m’a offert un chien en peluche pour que « je ne me sente pas toute seule. »

Que mon deuil était reconnu. J’ai beaucoup aimé leur attitude bienveillante.

Que ressens-tu ?

On s’intéresse à moi

On m’a écouté

Justesse

On m’a demandé « est-ce que je peux t’aider à prévenir les gens ? »

J’ai apprécié l’offre d’aide

Des amis proches ont pris des initiatives pour m’aider

Soulagement

Ne pas faire cas de petits incidents

Heureux(se), aimé

On m ‘a dit : « c’est OK d’avoir du chagrin. »

Aimé(e)

On m ‘a dit : « prends le temps de t’occuper de toi maintenant. »

Aimé(e)

On m ‘a dit : « Je comprends que c’est douloureux. »

Compris(e)

« Quand ce sera le moment (de l’euthanasie), je serai là si tu veux. »

Ravi(e)

Après la mort de mon cheval, un ami est venu frapper à ma porte puis est parti. Quand j’ai ouvert, j’ai trouvé un paquet cadeau et une carte

Content(e) de savoir que quelqu’un comprenait mon désir d’être seul(e) tout en m’atteignant dans mon chagrin.

Une proposition de pouvoir appeler pour parler jour et nuit.

Soutenu(e) dans mon deuil.

Plusieurs cartes de sympathie et des mots sincères, attentionnés et authentiques.

Aimé(e). Reconnu(e) comme venant de personnes qui s’intéressaient à moi et comprenaient.

Mots de grande et profonde compréhension

Ça vient de quelqu’un qui aime les animaux autant que moi.

Se comprendre en silence, partager des histoires, rire et pleurer ensemble entre amis.

Savoir que l’on pouvait en parler ensemble alors que ce n’était pas possible avec les autres. 

Dire : « je comprends. », approuver, quelquefois même pleurer

Mieux, reconnu(e), compris(e)

Dire : « je sais combien tu aimais ton chien. »

Reconnu(e)

Dire : « je sais que c’est douloureux .»

La personne se préoccupe de moi

Le petit ami qui prend une journée pour être avec moi

Soutenu(e) et aimé(e)

Quelqu’un a envoyé un poème dans un courrier électronique

Chaleur et réconfort

Coquelicots

Choses non-aidantes que les autres ont dites ou faites lors de la perte de mon animal

Ce que j’ai ressenti

« Tu seras plus libre maintenant. »

Désolé(e)

« De toute façon tu consacrais trop de temps à ce gros chien. »

Il était mon chien bien-aimé, avec qui je m ‘amusais, et tenais une place importante dans ma vie. Je n’ai jamais plus parlé à cette personne.

Etre ignoré d’un ami proche

Triste, mal-aimé, blessé, en colère

Elle a vécu une longue vie

En colère. Qui es-tu pour juger de la durée adéquate d’une vie ?

« Ne te blâme pas ! »

Bien sûr que je me blâme ! Pour un humain, on aurait parlé de négligence.

« Pourquoi ne prends-tu pas un autre chien ? »

Ahuri(e). Comment peut-on considérer qu’un nouveau chien remplacera l’ancien ? Elle n’était pas simplement ma chienne, elle était comme ma fille.

« Je savais que ce n’était qu’une question de temps. »

En rage, je voulais la frapper. Je ne pouvais pas la regarder.

J’ai entendu quelqu’un parler de moi : « oh! Ça va, cela fait 5 semaines maintenant. »

Violenté(e). Si tu ne sais pas comment je me sens, alors ne fais pas comme si tu savais. Dis que tu ne sais pas.

« Eh bien, il ne souffre plus maintenant. »

Triste

« Tu t’en remettras, tout le monde passe le cap d’une période difficile. »

Comme un extra terrestre. Terriblement incompris(e). Brouillé(e) avec la personne.

« Tu as plein d’autres animaux. »

Eh alors, qu’est-ce que cela a à voir avec la perte de cet animal?

Ne m’écoute même pas

En colère, laissé(e) pour compte. Pourquoi considérer cette personne comme une amie si elle ne peut même pas m’écouter ?

Disparaît pendant 5 jours après la mort de mon chat.

Vraiment seul(e). La personne avec qui je passe beaucoup de temps me laisse dans ces moments difficiles.

« C’est juste une épreuve de la vie. Tu vas devoir t’en remettre. »

Tout ce que je ressens pour l’instant c’est du chagrin et je ne suis pas encore prêt(e) à le surmonter

« Tu dois l’accepter. »

Abasourdi(e)

Le chien est heureux, il est bien. Quelqu’un s’occupe probablement de lui. »

En colère

« As-tu pensé qu’on avait pu prendre ton chien dans un labo de recherche ? »

Désarmé(e)

« Pourquoi n ‘as-tu pas fait ci ou ça ? »

Frustré(e)

« Remets-toi ! »

Réservé(e)

« C’était le mieux, elle souffrait. »

Horrible, ai-je contribué à ses souffrances ?

« Je sais ce que tu traverses. »

C’est très rare que quelqu’un sache.

« Ils ont vécu une belle et longue vie. »

En rogne, commentaire stupide.

« Ce dont tu as besoin pour te remettre est de retourner au boulot et un bon coup de pied au cul!»

J’aurais voulu tuer cette personne !

Coquelicots

Texte de Teresa Wagner
Copyright © Teresa Wagner
Tous droits réservés.

Traduit avec son aimable autorisation

retour haut de page

page précédente

Retour au sommaire

page suivante

Traductions
Copyright © 2001/2004
Laurence Bonnefous-Roustan
Tous droits réservés

Free foto